Article Text

PDF
Primary Care Street
156 Improving the management and quality of life of type 2 diabetes patients: the Opal Coast REDIAB healthcare network
  1. Coliche Vincent1,
  2. Vampouille Martine2,
  3. Legrux Séverine2,
  4. Dufloer2,
  5. Degrand Marie Bernadette2,
  6. Correia Gabriel2,
  7. Devillers Nathalie2,
  8. Lefebvre Audrey2,
  9. Lepage Marie1,
  10. Poussin Agathe1
  1. 1Centre Hospitalier de Boulogne sur mer, Allée Jacques Monod, Boulogne Sur Mer, France
  2. 2REDIAB, 3 place Navarin, Boulogne Sur Mer, France
  1. Correspondence to Coliche Vincent, CH Boulogne sur mer, Allée Jacques Monod, Boulogne Sur Mer 62200, France; vincent.coliche{at}rediab.fr

Abstract

Background and objectives The Opal Coast REDIAB healthcare network was created in 2001 after the implementation of a therapeutic patient education (TPE) programme for patients with type 2 diabetes by general practitioners (GPs) and nurses. The objectives of the network are: (i) to improve the quality of life of diabetic patients through TPE, the provision of support with regard to physical activity, diet, and psychological well-being, and improved care (annual monitoring, drug treatment), (ii) to work as a multi-professional team sharing a common personal patient files (DPP) over the internet.

Programme The network comprises 118 general practitioners, 74 state-registered nurses, 58 podiatrists, four dieticians, and three physical activity trainers. It manages 1600 patients. The programme includes:

  • Training of caregivers

  • Education of patients jointly by GPs and community nurses (course of six sessions)

  • Support from a dietician

  • Support for physical activity

  • Counselling and group sessions

  • Prevention of foot wounds and amputations.

An assessment was performed on a sample of 744 patients using glycated haemoglobin (HbA1c) as primary endpoint. According to the literature, HbA1c is a good intermediate predictor of complications and health costs. Secondary criteria were: HDL cholesterol, LDL cholesterl, triglycerides, weight, and quality of life. The Diabetes Health Profile (DHP-1) with its three subscales was used (BA: barriers to activity—PD: Psychological distress—DE: Disinhibited Eating).

Results in 2007 HbA1c decreased from 7.7627 to 7.3462% over 3 years. This decrease of –0.4165% (CI 0.29071 to 0.54225) was significant for a risk threshold of 0.05. It should be compared to the normal course of the disease calculated in the UKPDS study for conventional or intensive care which is an increase in HbA1c over 3 years. The improvement in HbA1c was greater the longer the patient had been a member of the network (p=0.05). This was the main factor in the improvement in HbA1c (there was a threshold effect after 4½ years), as if the ‘REDIAB effect’ grew in importance with time. The second factor explaining the improvement in HbA1c was insulin which had a statistically negative effect. Patients with diabetes without insulin presented a greater reduction in HbA1c than patients on insulin (p=0.01). The explanation for this, however, is not clear. Were these more difficult and complicated cases of diabetes?

The third factor was DE in the DHP-1 questionnaire (p=0.05). Weight gain was not significant over 3 years unlike in the UKPDS study population (2–3.75 kg). There was a significant decrease (in g/l) in total cholesterol (–0.14), LDL cholesterol (–0.10) and triglycerides (–0.7).

Conclusion The strategy of the Opal Coast REDIAB network is effective as it offers extra support not available with conventional care. It promotes teamwork as well as training in better care by community and hospital caregivers and improves care pathways in which the GP holds a pivotal role. Working with GPs and community health professionals is a prerequisite for success but requires appropriate resources. The limitations of the scheme are the restricted budget available for validated services with proven benefit (diet, physical activity, training courses, counselling) and the absence of these services in national health insurance listings thus encouraging drug administration rather than education for all.

Contexte - Objectifs Le Réseau Rediab Côte d'Opale est un réseau de santé créé en 2001 qui a fait suite à un programme d’éducation des Diabétiques de type 2 réalisé par les médecins généralistes et les infirmières libérales.

Les objectifs sont:

  • d'améliorer la qualité de vie des patients diabétiques (N =1600) par l’éducation thérapeutique, l'accompagnement à l'activité physique, à l'alimentation, et au vécu psychologique et l'amélioration de la prise en charge (suivi annuel, traitement médicamenteux)

  • de travailler en équipe et de façon multiprofessionnelle (118 MG, 74 IDE, 58 Podologues, 4 Diététiciennes, 3 EMS) avec un dossier commun partagé par Internet (DPP)

Programme

  • Formation des soignants

  • Education des patients en proximité avec les médecins généralistes et Infirmières libérales par un cycle de 6 séances

  • Accompagnement à l'alimentation avec une diététicienne

  • Accompagnement à l'activité physique

  • Accompagnement psychologique et groupe de paroles

  • Prévention des plaies du pied et des amputations

Programme

Résultats 2007 en terme d'impact clinique - discussion Méthodes de l’évaluation: échantillon de 744 patients Critère principal:L'hémoglobine glyquée qui est reconnue dans la littérature comme un bon critère intermédiaire de suivi prédictif des complications et du coût médico-économique. Critères secondaires: cholestérol HDL, LDL, triglycérides, poids et qualité de vie: Echelle DHP1 avec 3 sous échelles (BA: barrières aux activités – DP: détresse psychologique – AD: alimentation désinhibée)L’ HbA1C: critère principal du suivi diminue de – 0,4165% sur un suivi de 3 ans.

Cette diminution est significative (de 7,7627 à 7,3462%) pour un seuil de risque de 0,05

Intervalle de confiance (0,29071 - 0,54225)Cette diminution sur 3 ans doit être comparée à l’évolution normale de la maladie calculée dans l’étude UKPDS pour une prise en charge conventionnelle ou intensive qui montre une augmentation de l'HbA1c sur 3 ans.

L'amélioration de l'HbA1c est d'autant plus importante que la durée d'adhésion au réseau est longue (p=0.05). C'est la raison majeure de l'amélioration de l'HbA1c avec un effet seuil au-delà de 4 ans et demi. Comme si, « l'effet REDIAB » prenait de l'importance avec la durée.

Le deuxième facteur explicatif de l'amélioration de l'HbA1c est l'insuline: l'insuline ayant un effet statistique négatif.

L'insuline reste un facteur « péjoratif » au regard de la diminution de l'HbA1c.

Les patients diabétiques sans insuline diminuent plus leur HbA1c que les patients avec insuline.

L'explication n'est pas claire: est-ce parce qu'il s'agit de patients diabétiques difficiles et compliqués? p=0.01

La troisième corrélation positive est la sous échelle AD (p=0.05) du questionnaire DHP1.

La prise de poids n'est pas significative sur 3 ans alors qu'elle est significative (2 – 3.75kg) dans la population UKPDS.

Baisse significative en g/l du cholestérol total (- 0,14), du cholestérol LDL (- 0,10) et des triglycérides (- 0,7)

Conclusion La stratégie de REDIAB Côte d'Opale est efficace car elle propose des compléments de prise en charge non encore réalisés dans le système de soins classique mais aussi parce qu'elle permet le travail en équipe et la formation à une meilleur prise en charge avec les soignants libéraux et Hospitaliers et l'amélioration du parcours de soins avec le MG comme centre.

Le travail avec les MG et les IDE libéraux est une condition nécessaire de la réussite. Il demande des moyens adaptés.

Les limites sont la présence d'une enveloppe pour les prestations validées et nécessaires (alimentation, activité physique, cycles d’éducation, accompagnement psychologique) et l'absence de la prise en charge dans le compte risque de l'assurance maladie de ces prestations favorisant une conduite Thérapeutique médicamenteuse et empêchant une véritable éducation pour tous.

Statistics from Altmetric.com

Request permissions

If you wish to reuse any or all of this article please use the link below which will take you to the Copyright Clearance Center’s RightsLink service. You will be able to get a quick price and instant permission to reuse the content in many different ways.