Article Text

PDF
Primary Care Street
062 Treatement of relapses of multiple sclerosis at home: improvement in quality of life and reduction of cost. Experience of the network in Lorraine LORSEP
  1. Debouverie Marc1,
  2. Lanotte Livia2,
  3. Villemin Yolande2,
  4. Busch Emmanuelle2
  1. 129 avenue de Lattre de Tassigny, Nancy, France
  2. 219 bis rue de la République, Tomblaine, France
  1. Correspondence to Debouverie Marc, PU/PH, 29 avenue de Lattre de Tassigny, 54000 Nancy, France; m.debouverie{at}chu-nancy.fr

Abstract

Nowadays, MS relapses are treated with high-dose intravenous Methylprednisolone over a three-day period. This treatment is usually received at the hospital but can be administered at home. The purpose of this study conducted between 26 November 2005 and 29 January 2008 is to determine the economic impact of a home-based treatment by a MS network: LORSEP in the case, as well as the impact on the patient's quality of life. Eligible patients belonged to the network, needed treatment for a relapse and showed no contraindication for receiving this treatment at home. A questionnaire was used to measure patient satisfaction. The economic impact was measured via direct and indirect costs. Two hundred sixty women and 90 men were treated, for an overall of 357 treatments. 53.1% of patients received the first treatment at home. Community-based neurologists referred 54% of patients, hospital-based neurologists 46%. Eighty nine per cent of patients were satisfied and 96% wished to renew the treatment at home. Some minor side effects were observed in 24.4% of the cases, moderate ones in 2.4%. Cost of these treatments amounted to 118 512 euros. The health economy amounted to 124 251 euros for the Lorraine region, and 8471 kms avoided for the patients. The home-based treatment is safe, efficient and appreciated by the patients. It shows advantages for the patients, as well as for doctors and society. MS networks are valuable partners in developing cost-effective treatments.

Les poussées de Sclérose en plaques (SEP) sont actuellement traitées par fortes doses de méthylprednisolone administrées en intraveineux sur trois à cinq jours. Ce traitement, habituellement réalisé en hospitalisation, peut se faire à domicile. Le but de l' étude menée du 26/11/05 au 29/01/2008, est de démontrer l'impact économique et sur la qualité de vie du patient de la réalisation des perfusions à domicile organisée par un réseau de santé: le LORSEP. Les patients éligibles étaient ceux qui présentaient une poussée nécessitant un traitement et ne présentaient pas de contre-indication médicale à la réalisation de ce traitement à domicile. La satisfaction du patient était mesurée grâce à un questionnaire. L'étude médico-économique consiste en la mesure des coûts directs et indirects. 357 cures ont été réalisées chez 260 femmes et 90 hommes. 53;1% des patients ont reçu la première perfusion en hospitalisation de jour. Les patients étaient issus des consultations des neurologues libéraux pour 54% et hospitaliers pour 46% d'entre eux. 89% des patients se sont dits satisfaits et 96% ont souhaité renouveler ce traitement à domicile. Des effets secondaires mineurs ont été constatés pour 24,4% des cures et des effets secondaires modérés pour 2,4% d'entre elles. Le coût de ces perfusions à domicile a été de 118 512 euros. L'économie de santé a été de 124 251 euros pour la Lorraine, avec 8471 kms évités pour les patients. La procédure est sûre, rapide et appréciée des patients. Elle présente un intérêt pour le malade, le médecin et la société. Les réseaux de santé dédiés à la SEP sont des partenaires indispensables pour le développement d'alternatives thérpeutiques permettant des économies de santé.

Statistics from Altmetric.com

Request permissions

If you wish to reuse any or all of this article please use the link below which will take you to the Copyright Clearance Center’s RightsLink service. You will be able to get a quick price and instant permission to reuse the content in many different ways.