Article Text

PDF
255 Impact of the systematic cardiology consultation for patients with HIV under triple therapy
  1. P Jourdain,
  2. F Funck,
  3. O Boirau,
  4. A Boireau,
  5. J Dagorn,
  6. P Hervio,
  7. L Blum
  1. CHR Dubos, 6 avenue de France, Pontoise, France
  1. Correspondence to Jourdain Patrick, CHR Dubos, 6 avenue de France, 95300 Pontoise, France; patrick.jourdain{at}ch-pontoise.fr

Abstract

Patients with HIV have seen their life expectancy significantly improve with the emergence of poly antiviral therapies. However, it was recently shown that these therapies had an impact on lipid metabolism. We therefore wanted to determine what could be the impact of cardiological care systematically in this population.

Methodology We have systematically proposed to all patients with HIV under triple therapy followed Pontoise Hospital to receive a consultation followed by a cardiological assessment involving biological, echocardiography, Doppler with cervical measurement of intima media. Depending on the clinical and biological data it was then proposed diagnostic tests as arterial Doppler of lower limbs and stress test. We then compared these data with those of literature studies on comparable populations in terms of age and sex.

Results Of 97 patients regularly followed 77 were seen either in consultation or out patient hospital. The 20 missing patients did not wish to go to the cardiology consultation for personal reasons. The average age of our cohort was 49.05±5 years making it a young population. HIV is on average 6 years (1–10). After the clinical examination 74% are active smoking on average at 15 PY, 54% are overweight (77.7 kg to 1.71 cm on average). The hip turn is 97.3 cm for a tour of shoulders to 110.48 cm. 15% have clinical lipodystrophy. 32% have hypertension (defined as PA>140/95 on two occasions). 67% had dyslipidaemia with 75% of mixed dyslipidemia. None of this has diabetes. The intima media thickness is on average 0.81 (left) and right 0.82 mm for a standard 0.73 mm in our test cohort (p<0.05) and 0.75 mm as the threshold cut off in Canadian studies (p<0.05). The echocardiography proved normal in 80% of patients and in 100% of patients with BNP levels <30 pg/ml. After 1 year follow-up we found a arteriopathy obliterans of lower limbs in 13% and ischaemic heart disease documented in 11% of patients which is significantly higher than expected given the class d age.

Conclusion It seems appropriate to be able to propose to patients with HIV a cardiovascular consultation in view of their specific risk profile, nonroutinely detection of almost 24% of patients with atherosclerosis and of the increase intima media size highlighted in our study. However, echocardiography should not be systematic.

Le patient VIH + a vu son espérance de vie nettement s'améliorer avec l'émergence des poly thérapies antivirales. Pour autant, il a été récemment démontré que ces trithérapies avaient un impact sur le métabolisme des lipides sur le plan clinique (lipodystrophies) et biologiques (modification du bilan lipidique). Nous avons donc voulu déterminer quel pouvait être l'impact d'une prise en charge cardiologique systématique dans cette population.

Méthodologie Nous avons systématiquement proposé à tous les patients VIH + sous trithérapie suivis au centre hospitalier de Pontoise de bénéficier d'une consultation cardiologique suivie d'un bilan associant bilan biologique, échocardiographie, doppler cervical avec mesure de l'intima média. En fonction des données cliniques et biologiques il leur a été ensuite proposé des examens diagnostiques adaptés come le doppler artériel des membres inférieurs et le test d'effort. Nous avons ensuite comparé ces données à celles des études de la littérature portant sur des populations comparables en termes d'âge et de sexe.

Résultats Sur 97 patients régulièrement suivi s 77 ont été vus soit en consultation soit en hôpital de jour dans le service pour prise en charge spécifique. Les 20 patients manquants n'ont pas souhaité se rendre à la consultation de cardiologie pour des motifs personnels. L'âge moyen de notre cohorte est de 49.05 + ou − 5 ans ce qui en fait une population jeune. La séropositivité est connue en moyenne depuis 6 ans (1-10). Au terme de l'examen clinique 74% présentent un tabagisme actif en moyenne à 15 PA, 54% sont en surpoids (77,7 Kg pour 1,71 cm en moyenne). Le tour de hanches est de 97,3 cm pour un tour d'épaules à 110,48 cm. 15% présentent des lipodystrophies cliniques. 32% présentent une hypertension artérielle (définie par une PA > 140/95 à deux reprises). 67% présentent une dyslipidémie avec 75% de dyslipidémies mixtes. Aucun ne présente de diabète. L'épaisseur intima média est en moyenne de 0,81 à Gauche et de 0,82 mm à droite pour une normale de 0,73 mm dans notre cohorte test (p<0,05) et de 0,75 mm comme seuil de cut off dans les études canadiennes (p<0,05). L'échographie cardiaque s'est révélée normale chez 80% des patients et chez 100% des patients présentant un taux de BNP < 30 pg/ml. Au terme du bilan et d'un an de suivi nous avons retrouvé une artériopathie oblitérante des membres inférieurs chez 13% et une cardiopathie ischémique documentée chez 11% des patients de notre cohorte ce qui est nettement plus qu'attendu compte tenu de la classe d'âge.

En conclusion Il semble pertinent de pouvoir faire bénéficier tout patient VIH + sous trithérapie d'une prise en charge cardiovasculaire compte tenu de leur profil de risque spécifique, de la non détection en routine de près de 24% de patients présentant une athérosclérose documentée et de l'épaisseur intima media mise en évidence dans notre étude. Par contre l'échographie cardiaque ne doit pas être systématique.

Statistics from Altmetric.com

Request permissions

If you wish to reuse any or all of this article please use the link below which will take you to the Copyright Clearance Center’s RightsLink service. You will be able to get a quick price and instant permission to reuse the content in many different ways.