Article Text

PDF
Stroke Corner
258 Stroke rehabilitation in elderly: the experience of a geriatric stroke unit
  1. Yves Guilhermet1,
  2. Pierre Krolak Salmon2
  1. 1Hôpital Gériatrique des Charpennes, Villeurbanne, France
  2. 2Université Lyon 1, Unité INSERM 821, Centre Hospitalier Le Vinatier, Bron, France
  1. Correspondence to Yves Guilhermet, Hôpital Gériatrique des Charpennes, 27 Rue Gabriel Péri, Villeurbanne 69100, France; yves.guilhermet{at}chu-lyon.fr%3C

Abstract

Aims To evaluate the clinical performance of a geriatric stroke unit welcoming elderly patients after a stroke for functional rehabilitation.

Program This unit proposes a multidisciplinary approach performed by a team composed of a geriatrician, a neurologist, a rehabilitative physician, a physiotherapist, a psychomotrician, an occupational therapist, a speech therapist, a psychologist/neuropsychologist, a dietetician and a social worker. Multiple indicators like vascular risk factors, etiologies, comorbidities, rehabilitation program type, functional outcome, decease rate and home returning rate are yearly analysed. Before leaving the geriatric stroke department, home visiting by the occupational therapist and the social worker is proposed.

Results On admission, an individual program has been proposed to each patient after medical evaluation and discussed with the physical rehabilitation team to specify the modalities of patient installation, sympathetic reflex algodystrophy prevention and rehabilitation program. A functional deglutition evaluation has been performed to each patient by the speech therapist in the first 48 h after admission. If alimentation is allowed, mixed food is given during the first 48 h and then adapted to speech therapist evaluation to prevent inhalation pneumopathies. High blood pressure has been disclosed in 68.2% of admitted patients, tobacco use in 13,6%, hypercholesterolaemia in 59.1%, diabetes in 16.7% and obesity in 18.2%. Atrial fibrillation has been found in 48.9% of patients and ischaemic myocardiopathy in 33.3%. A systematic cognitive evaluation has revealed that 32% of patients fullfilled the criteria of mild cognitive impairment or dementia. The mean MMSE score was 21.4/30. The main complications were inhalation pneumopathies (13.6%) and sympathetic reflex algodystrophy (16%).

Global clinical impact The home returning rate is 58%.and the mortality rate is 5.9% since the unit birth in 2003. In 2008, the home returning rate for hemiplegic patient was stable at 39%, whereas the hemiparetic patient one was increasing from 65.5 in 2003 to 78,8%. Between admission and outgoing, the mean benefit on the functional independence measure since 2003 is 20 points.

Discussion/conclusion It has been established in literature that stroke units improve the functional outcome and the home returning rate of patients regardless their age. The experience of the geriatric stroke unit of Lyon is clearly positive. The population ageing makes crucial the development of stroke units devoted to elderly patients who associate geriatric syndromes like frailty and cognitive impairment, multiple comorbidities and treatments, and strokes that necessitate specific care.

Objectifs Evaluation d'une Unité Neuro-Vasculaire Gériatrique crée en 2003 accueillant les patients âgés en soins de suite et réadaptation après un accident vasculaire cérébral.

Programme Une approche systématique est proposée grâce à une équipe pluridisciplinaire composée d'un gériatre, un neurogériatre, un médecin rééducateur, des kinésithérapeutes, un ergothérapeute, un psychomotricien, une neuropsychologue, une psychologue, une orthophoniste, une diététicienne, une assistante sociale. Une surveillance annuelle de multiples indicateurs tels les facteurs étiologiques et comorbidités, les complications infectieuses, thrombo-emboliques et les troubles de déglutition, le choix du programme de rééducation, l'analyse de la récupération fonctionnelle du patient (MIF), les taux de décès et de retour au domicile, permet l'évaluation de cette unité. Après le départ du service, des visites à domicile sont proposées par l'ergothérapeute et l'assistante sociale.

Résultats A l'admission, chaque patient est évalué sur le plan médical et neurologique par le gériatre ou neurogériatre, et soumis à l'évaluation fonctionnelle par l'équipe de rééducation permettant ainsi de définir les modalités d'installation du patient, de prévenir les complications ostéo-articulaires de l'AVC, de déterminer le programme de rééducation. Une évaluation fonctionnelle de la déglutition est réalisée dans 100% des cas par l'orthophoniste dans les 48 premières heures. Afin de prévenir les pneumopathies d'inhalation une alimentation gélifiée est délivrée dans un premier temps, puis modifiée en fonction des conclusions de l'orthophoniste. Les facteurs de risque cardiovasculaires sont représentés par l'HTA à 68.2%, le tabagisme à 13.6%, une dyslipidémie à 59.1%, un diabète à 16.7%, et une obésité à 18.2%. Une AC/FA était observée dans 48.9%, une cardiopathie ischémique dans 33.3%. Une recherche systématique des troubles cognitifs montre que 32% des patients présentent un trouble cognitif, le score de MMSE moyen étant de 21.4/30. Les principales complications sont représentées par les pneumopathies d'inhalation (13.6%) et l'algodystrophie (16%).

Impact clinique global Le taux de retour à domicile est de 58% depuis 2003, le taux de décès de 5.9%. Pour l'année 2008, le taux de retour au domicile pour les patients hémiplégiques reste stable à 39.3% alors que celui des patients hémiparétiques a augmenté de 65.5 à 78.8% entre 2003 et 2008. Le gain moyen depuis l'ouverture de l'unité sur la Mesure d'Indépendance Fonctionnelle entre l'entrée et la sortie du patient est de 20 points.

Discussion/conclusion Il est démontré dans la littérature que des soins spécifiques dédiés à la personne âgée victime d'un AVC, à la phase aigue et en SSR, améliorent le pronostic fonctionnel et le taux de retour au domicile. L'expérience de l'unité neurovasculaire de la personne âgée du CHU de Lyon est concluante. Compte tenu du vieillissement de la population, il apparaît indispensable de diffuser ce type d'unité permettant de délivrer des soins spécialisés en tenant compte de la fragilité, des comorbidités et des polypathologies inhérentes à la population gériatrique.

Statistics from Altmetric.com

Request permissions

If you wish to reuse any or all of this article please use the link below which will take you to the Copyright Clearance Center’s RightsLink service. You will be able to get a quick price and instant permission to reuse the content in many different ways.